Ikigai ou trouver sa raison d’être

Ikiga est un mot japonnais que j’aime beaucoup car il désigne à la fois la raison d’être d’une personne, sa mission de vie, mais aussi la joie de vivre. Intéressant mélange non ? Lier le travail à la joie… Pas très français.

 

Et pourtant la tendance est au changement de carrière, plus lors de la fameuse crise de la quarantaine, mais de plus en plus tôt : on se remet en question, on a envie de donner du sens à ce que l’on fait.

 

Chacun, selon les Japonais, a un voire parfois plusieurs ikigai cachés. Leur révélation exige une longue investigation sur soi, c’est une recherche de l’ordre de l’intuition plus qu’intellectuelle bien sûr puisqu’il s’agit surtout de le sentir.

 

Une telle quête est considérée comme essentielle, puisqu’on pense que la découverte de son ikigai apporte la satisfaction et du sens à sa vie. En particulier dans la culture Okinawa où l’ikigai est perçu comme une raison de se lever le matin. D’après Dan Buettner, auteur américain travaillant pour National Geographic, l’ikigai serait, au delà de leur régime très connu, une des raisons de la fameuse longévité des Japonais dans cette région.

 

En effet se lever heureux et se remplir de joie par le travail que l’on va accomplir cela fait rêver.

 

Alors comment trouver votre/vos ikigai ? En vous posant les quatre questions fondamentales du moins pour trouver votre voie pro, car l’ikigai peut aussi être une personne, votre famille, vos enfants.

  • Qu’est ce que j’aime ? Quelles sont mes passions ? Mes valeurs ?
  • Quels sont mes talents ? Mes dons ?
  • De quoi le monde a-t-il besoin ?
  • Qu’est ce qui peut me rapporter de l’argent ?

 

Ce que vous aimez, la question peut sembler simpliste mais on se la pose si peu, et on prend si peu le temps d’y répondre honnêtement qu’en fin de compte elle est plus complexe qu’il n’y parait. Un excellent moyen de trouver un début de réponse est de vous replonger en enfance et de repenser à ce qui vous animait très jeune, avant que l’on vous dise que c’est inutile ou impossible. Une autre piste : penser aux activités qui vous font vous sentir vivant, celles qui font défiler les heures comme des secondes.

 

Pour trouver vos talents il faut regarder du côté des compliments que l’on vous fait souvent, c’est une bonne piste. Observez aussi ce que vous faites avec une grande facilité mais qui parait complexe voire impossible aux autres. On a tendance à sous estimer ou à ne même pas remarquer nos talents tant ils nous semblent évidents et faciles, soyez vigilents.

 

Ce dont le monde a besoin, l’info est peut être plus simple à trouver, reste à faire coïncider la réponse avec ce que vous êtes capable d’apporter.

 

Ce qui peut vous rapporter de l’argent, c’est l’aspect le moins fun de la question mais qui reste essentiel. Rassurez vous généralement quand vous aimez faire quelque chose pour lequel vous avez du talent et dont le monde a besoin, il est rarissime que cela ne soit pas rémunérateur, reste à trouver comment, et là il faut parfois faire preuve de créativité et de débrouillardise, mais c’est une autre histoire.

ikigaischema

Envie de chercher votre Ikigai ? Contactez moi

Publicités

3 réflexions sur “Ikigai ou trouver sa raison d’être

  1. Ping : Ikigai ou trouver sa raison d’être | Ozalee Aponi Coach & Sophrologue

  2. Ping : Ikigai et mutlipotentialité – REVELATRICE DE TALENTS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s