Parentalité positive, deux lectures qui font du bien

Pour mon travail je lis beaucoup de livres de développement personnel au sens large. Cette semaine j’ai lu deux livres d’éducation positive que j’ai trouvé particulièrement intéressants et bien pensés.

Le premier est une bande dessinée qui permet de changer de point de vue: « Et si on changeait d’angle ? » de Fanny Vella. A mon avis on devrait l’offrir à chaque personne qui côtoie des enfants de près ou de loin. En utilisant les méthodes de formation de la discipline positive, l’auteure met l’adulte dans des situations que vivent quotidiennement les enfants : obligés de mettre un manteau quand ils ont chaud, de porter un vêtement pour faire plaisir, de subir tout un tas de railleries, de finir une assiette trop remplie, bref énormément de choses qui semblent normales à la plupart des gens quand il s’agit d’un enfant. Les voir vécues par un adulte devrait provoquer un déclic chez les personnes qui pensent bien faire tout en faisant vivre des violences éducatives ordinaires à leurs enfants ou à ceux des autres.

Le second est un livre qui fait aussi changer d’angle d’une autre façon sur un sujet complexe : la colère. Ce n’est pas un énième livre pour apprendre à gérer la colère de ses enfants, « Les clefs de la colère » paru chez Eyrolles est un vrai guide de développement personnel pour se demander pourquoi on se met en colère contre eux. Et si on reproduisait sans s’en apercevoir les erreurs de nos parents ? Noémie de Saint-Sernin nous oblige à nous poser des questions très pertinentes sur notre enfance tout en nous rappelant avec bienveillance que si l’on a été blessé, on risque de le faire subir à nos enfants si on ne résout pas les problématiques liées à nos propres parents. Elle offre ensuite tout un panel de solutions concrètes et efficaces.

Et vous vous avez lu de bons livres sur la parentalité positive ces derniers temps ?