3 astuces pour cultiver le bonheur au quotidien

Etre heureux vous semble un but insurmontable ?

Et si vous tentiez la méthode des petits pas ? Voici 3 toutes petites choses que vous pouvez mettre en place pour être plus heureux/se au quotidien :

  • Transformez vos corvées en petits plaisirs. Arrêtez de croire que votre vie est faite d’obligations, elle est faite de choix, assumez les. Exemple ? La vaisselle : Personne ne vous oblige à faire la vaisselle, vous pourriez manger directement dans l’emballage, ou dans des assiettes en papier, ou aller au restaurant, vous faire livrer et manger dans les boîtes, jeter les assiettes sales et en racheter. Vous avez décidé de faire des économies, de respecter la nature, de vivre dans une maison propre, vous faites donc le choix de faire la vaisselle. Vu comme ça c’est déjà beaucoup plus agréable. Pour rendre l’expérience plus douce, quelques pistes : Optez pour du savon de Marseille liquide dans lequel vous mettez trois gouttes de votre huile essentielle préférée (vanille ? orange douce ? gingembre ?). Lâchez l’éponge pour la brosse avec un petit manche en bois, plus efficace, plus facile à manier, plus propre, plus écolo, plus joli. Et surtout savourez ce qui est agréable : l’eau chaude qui glisse sur vos mains, l’odeur délicate, le plaisir de la propreté qui avance.
  • Instaurez des petits rituels. Par exemple pour commencer à travailler faites vous votre thé préféré, toujours le même, faites une petite session de respiration en carré : cinq secondes d’inspiration, cinq secondes de pause, cinq secondes d’expiration, cinq secondes de pause, puis sentez une goute d’huile essentielle de menthe sur un mouchoir pour vous donner toute l’énergie nécessaire. Autre idée : En rentrant du travail pour passer en mode détente, allumez un bâton d’encens, buvez un jus de fruits frais et faites une mini visualisation : les yeux fermés imaginez que vous vous envolez, vous survolez votre appartement puis votre immeuble puis votre ville, votre pays, la terre, et une fois loin dans l’univers balancez vous sur une jolie balancelle. Revenez, vous êtes prêt(e) à vous détendre.
  • Offrez vous des mini aventures : changez de route pour aller travailler, sortez du bus trois stations plus tôt, partez plus tôt et entrez enfin dans ce petit salon de thé qui vous fait envie, mettez un tout petit peu de nouveauté dans votre routine quotidienne.

Pour plus d’idées bonheur à mettre en place facilement, reportez vous à mon livre Cultiver le Bonheur pour les Nuls en BD

Ikigai et mutlipotentialité

Plus on a de cordes à son arc plus il est complexe de savoir ce pourquoi on est fait.

Quand on est multipotentialiste, trouver son ikigai peut permettre de donner une cohérence, un fil rouge à un parcours en apparence chaotique.

On ne panique pas, trouver son ikigai ne veut pas dire que vous n’allez plus faire qu’une seule chose dans votre vie, bien au contraire, vous allez être bien plus libre encore d’explorer de nouveaux domaines et de nouvelles compétences que vous pourrez assumer plus ouvertement car vous saurez pourquoi vous agissez.

Ikiga c’est à la fois la raison d’être mais aussi la joie de vivre, trouver son ikigai c’est trouver pourquoi on se lève le matin, c’est sortir du mode robot et vivre pleinement.

Alors comment trouver sa joie de vivre, sa raison d’être puisque c’est ce que signifie le mot ikigai en japonais ? En apprenant à se connaître.

On voudrait savoir tout de suite en réfléchissant cinq minutes. En réalité on le trouve quand on prend enfin le temps de se poser les bonnes question et qu’on arrête de se mettre la pression.

Quelques questions à se poser pour commencer à ouvrir votre réflexion :

  • Qu’est ce qui compte le plus pour vous dans la vie ? Quelles sont vos valeurs ? Pour les trouver, cherchez du côté de ce qui vous révolte dans le monde
  • Quelles sont les activités que vous adorez pratiquer ? Et parmi celles ci celles dans lesquelles vous êtes (sans fausse modestie) doué et expérimenté ?
  • Auprès de quel public êtes vous à l’aise ? Les femmes ? Les enfants ? Les personnes âgées ? Les dirigeants ? Vous pouvez être attiré par plusieurs sortes de public différents, listez les quand même.
  • Comment pourriez vous concrètement changer les choses dans le monde ? Quelle contribution avez vous envie d’apporter (si vous en avez envie, vous en êtes capable) ?
  • Si vous étiez un super héros, quel serait votre super pouvoir ? Et quelle serait votre mission ?

Ces premières questions peuvent vous donner un début de sens. Bien sûr il faut affiner mais c’est un bon début, vous avez la base, à vous de jouer !